Chanson d'une nuit.

Publié le par Choupidou

Merci à Toi pour tout ça!

"Viens donc, petite fille, grain de pureté abandonné
Viens donc vers moi, tu sais bien ce que je suis
Immortel de désir, je te retrouverai
Je te ferai à chaque fois revivre cette nuit.

Je t'agripperai du bout des ongles, et mordillerai ton cou
Je m'accaparerai ton âme, en prenant ton corps si doux
Entre mes mains brûlantes, de passion, d'envie de toi
Et sur mon nouveau royaume je dicterai cette loi.

Que tes griffes sur ma peau résonnent à jamais.

Viens donc petite fille, vivre avec moi le pêché
De la recherche du plaisir, du fruit tant convoité
Je suis la pomme défendue qui veut tant être dévorée
Croque donc dans ma chair fébrile, refais-moi trembler

Et, à un aucun moment, je ne te laisserai reprendre
Ni tes esprits, ni la raison. car seule ma flamme aura raison de toi.
Approche, encore plus près, que je te réchauffe, que je te répande
Pour te voir doucement fondre, couler sous mes doigts.

Est-ce mal de tant vouloir me faire désirer?

Viens donc, petite fille, rejoins-moi dans l'arène
Rends-moi à nouveau envieux, comme tu l'as fait cette fois
Sois ma tentatrice, je te sacrerai reine
De nos expériences volubiles, cause de nos emois

Puis tu te caleras sous mon bras, fille sereine
Puisqu'au fond, tu le sais, je ne te veux que du bien
Pour encore finir cette nuit, mettre fin à mon règne
Et faire de tout un tout petit rien.

Et, bien sûr, demain, tout recommencer."

Publié dans Chanson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article